Partager
Comment choisir sa résistance de cigarette électronique ?

Sélectionner son matériel de vapotage, c’est trouver la bonne batterie, le bon clearomiseur et la bonne résistance. Cette combinaison permet de vapoter le liquide dans les meilleures dispositions et d’éviter le risque de mauvaise restitution de votre saveur ou de remontées de liquide dans votre bouche.

Une résistance de cigarette électronique, qu’est-ce que c’est ?

La résistance d’une cigarette électronique et plus précisément d’un clearomiseur remplit le même rôle que dans les objets du quotidien : produire de la chaleur. C’est donc elle qui, en chauffant, transforme votre e-liquide en vapeur.
La résistance possède plusieurs caractéristiques différentes : valeur en ohm, plage de puissance recommandée, taux de VG accepté, matière en céramique ou coton, disposition du coton, diamètre…
La résistance est la partie de votre cigarette électronique que vous devez régulièrement remplacer (la recommandation est de la remplacer toutes les 2 à 4 semaines).

On distingue plusieurs types de résistances :
• Les résistances en kanthal ou classique sont réalisées avec un alliage de chrome d’aluminium et de fer. Il est aussi bien utilisé dans la fabrication de résistances prêtes à l’emploi que pour la vape reconstructible. Pour les liquides Mentholés et Fruités. Exemple : les résistances Justfog pour Q16Pro
• Les résistance céramic pour les liquides Classics, Gourmands, Mentholés et Fruités
• Le mesh se distingue par une forme de grillage. Idéal pour les vapoteurs à la recherche d’une production de vapeur plus importante et souhaitant vapoter des saveurs classic ou gourmandes. Mais attention, pour produire plus de vapeur, la résistance a besoin d’une puissance de vapotage suffisamment élevée.

résistance mesh
Résistance Mesh – on distingue bien la forme de grillage

Quel est le rôle du réglage de la puissance pour une résistance ?

Le réglage de la puissance de vapotage est très important pour votre résistance. La recommandation se trouve d’ailleurs directement sur votre résistance, ou sur votre pack de résistances ; elle est indiquée en watts.

puissance résistance cigarette électronique
La valeur en ohm et la puissance est indiquée directement sur la résistance

Une puissance trop basse ne va pas chauffer votre résistance et donc la production de vapeur sera trop faible.

Au contraire, une puissance trop élevée provoque une surchauffe de votre résistance qui va entrainer une remontée de liquide de votre bouche et brûler votre résistance. Si votre résistance est brûlée, vous verrez que le coton à l’intérieur de la résistance aura changé de couleur et sera brun, de plus votre liquide aura un goût de brûlé.

Certains modèles de cigarette électronique se règlent automatiquement, en adaptant la puissance de vape à la résistance.

Comment choisir la valeur de la résistance

Quand on parle de valeur de résistance, il s’agit de sa valeur en Ohm. C’est un critère important car il a une influence sur la puissance de vapotage et le type de tirage. La puissance idéale pour la valeur de résistance est indiquée sur la résistance (en watts).
Une résistance élevée entre 1 ohm et 2 ohm va privilégier la restitution de saveur et une vape fine. On préconise de régler la batterie sur une faible puissance et d’intégrer dans le clearomiseur, un liquide fluide c’est-à-dire avec une faible proportion de glycérine végétale. La collection Alfaliquid Original est parfaite dans ce cas de figure.
Une résistance inférieure à 1 ohm (subohm) va privilégier le volume de vapeur, on peut y intégrer des liquides plus visqueux avec une proportion plus forte de glycérine végétale. La glycérine végétale (VG), plus épaisse que le PG, se vaporise à température élevée. Avec ce type de résistances ; privilégiez plutôt les collections Siempre, Dark Story ou Sofifty. Un liquide trop fluide avec une résistance subohm va entrainer des fuites de liquide en permanence.

Découvrez les produits