Conscient qu’un vapoteur quel que soit son profil peut être confronté à de nombreuses interrogations et idées reçues sur le vaporisateur personnel, vous trouverez dans cette rubrique des conseils sur la vape, les e-liquides, la législation, le matériel…


Sélectionnez votre profil

  • Nous vous conseillons de débuter la vape par la Collection Alfaliquid Original Classique ou Fraicheur. L’inhalation d’une saveur classique ne vous permettra pas de retrouver exactement le goût de votre marque de cigarettes, aucun e-liquide n’est capable de reproduire le goût du tabac en combustion. La gamme Classique composée de 20 saveurs vous permettra de retrouver certaines caractéristiques des cigarettes les plus connues. Les saveurs Fraicheur quant à elles, vous permettront de réduire cette sensation de contraction du larynx ressenti par les vapoteurs grâce aux notes rafraichissantes de menthe. Le menthol possédant en effet des propriétés naturelles anesthésiantes.

    Après une période sans cigarettes, vous retrouvez peu à peu vos sens. L’occasion pour vous de vous tourner vers les autres gammes Alfaliquid Original. Vous pouvez maintenir une saveur classique à vaper tout au long de la journée et tester conjointement selon vos envies, certaines saveurs de la collection Cocktail, Gourmande ou Fruitée. Une sélection de saveurs pour une vape plaisir.

    N’hésitez pas à vous rendre chez un revendeur Alfaliquid. Celui-ci répondra à toutes vos questions et vous permettra de comparer différentes saveurs. 

    LE PROPYLÈNE-GLYCOL USP
    Le propylène-glycol représente un liquide incolore, légèrement visqueux, peu volatile et pratiquement inodore. Couramment utilisé comme conservateur dans l’industrie alimentaire, l’industrie pharmaceutique et cosmétique ainsi que pour les produits d’hygiène corporelle. Le propylène-glycol sert d’exhausteur de goût dans la composotion d'un e-liquide pour cigarette électronique en restituant très fidèlement la saveur authentique de l’arôme. Le PG utilisé dans les liquides Alfaliquid est certifié EP (Pharmacopée Européenne).

    LA GLYCÉRINE VÉGETALE USP
    La glycérine végétale est un liquide incolore, visqueux, inodore, non toxique et présentant un goût sucré. Utilisée dans les industries pharmaceutiques, alimentaires et cosmétiques. Ce composé alimentaire est à l’origine de la vapeur dense et importante du vaporisateur personnel. Le VG utilisé dans les e-liquides Alfaliquid est certifié EP (Pharmacopée Européenne).

    L’ARÔME
    L’arôme va apporter la saveur à l’e-liquide. Il peut être composé de matières aromatiques naturelles, synthétiques ou de leur mélange. Il tend à reproduire le plus fidèlement possible la saveur recherchée : fruit, boisson, gourmandise ou cocktail complexe. Les arômes utilisés dans les liquides Alfaliquid sont certifiés de qualité agroalimentaire.

    LA NICOTINE
    Alfaliquid vous propose 6 taux de nicotine (0, 3, 6, 11, 16 ou 19.6 mg/mL). La nicotine a pour rôle d’apporter la sensation de hit correspondant à la sensation de contraction du larynx lorsque la vapeur est inhalée. Elle est ajoutée dans les produits à destination des fumeurs et anciens fumeurs. 

    L’ALCOOL
    L’alcool éthylique utilisé dans certaines saveurs Alfaliquid permet de fluidifier le mélange final. L'alcool utilisé dans les liquides Alfaliquid est certifié EP (Pharmacopée Européenne).

    Vous consommez moins de 10 cigarettes : 6 mg/mL

    Vous consommez entre 10 et 20 cigarettes par jour :11 mg/mL

    Vous consommez entre 20 et 30 cigarettes par jour : 16mg/mL

    Vous consommez 30 cigarettes par jour ou plus : 19.6 mg/mL

    ddm eliquide

    La DLUO est la Date Limite d’Utilisation Optimale, au-delà de laquelle l’exacte qualité des liquides n’est plus garantie(perte de goût, consistance différente, etc…).

    La DDM correspond à la Date de Durabilité Minimale, mise en place dans le cadre d’un vaste plan visant à limiter le gaspillage alimentaire, et ce en substitution de la DLUO, jugée trop « confusante » avec la DLC (Date Limite de Consommation), utilisée uniquement pour les produits frais et qui proscrit une consommation au-delà de la date indiquée.

    En conséquence, nous avons décidé de remplacer l’indication de la DLUO de nos produits par la DDM. Cette information est reprise à l’emplacement actuel de la DLUO, à savoir sur le dessous du flacon. Les flacons d’e-liquides Alfaliquid affichent une DDM de 12 mois pour assurer une garantie de fraîcheur optimale du produit. Un produit dont la DDM est dépassée n’est donc pas interdit à la vente.

    Cependant, il est conseillé de vapoter un e-liquide avant la DDM notifiée sous votre flacon afin de profiter pleinement de l’ensemble de ses saveurs.

    Les e-liquides Alfaliquid sont composés de :

    -Propylène Glycol USP (PG) et de Glycérine Végétale USP (VG) dont la durée de vie est estimée à environ 2 ans

    -Nicotine qui présente une durée de vie d’environ 5 ans

    Ces 3 produits n’altèrent pas, voire très peu la conservation des e-liquides.

    - D'arômes, qui gardent une saveur optimale de 12 à 18 mois. L’arôme correspond au composant qui perd le plus vite de sa saveur et de son intensité.

     

    Petit conseil pratique : Il est recommandé de conserver vos e-liquides loin d’une éventuelle source de chaleur et dans une pièce qui ne soit pas exposée à la lumière.

    La sensation de goût brûlé ne résulte en fait absolument pas de votre e-liquide mais bien de votre matériel. En effet, nous vous conseillons de changer la mèche de votre vaporisateur personnel ou de changer la résistance.

    Conseils :
    1-Vous devez faire la différence entre cigarette classique et vaporisateur électronique en termes d’utilisation. Evitez les aspirations rapprochées telles qu’on les pratiquait avec la cigarette classique. 8 à 10 secondes sont nécessaires entre chaque aspiration sur le vaporisateur électronique afin de laisser le temps au e-liquide de remonter jusqu’à la résistance.
    2-Changez régulièrement votre mèche ou votre résistance (en fonction du matériel entre 3 semaines et 2 mois). Chaque profil de vapoteur étant différent il est difficile d’établir une durée de vie d’une résistance, cela va dépendre du volume d'air inhalé ainsi que du voltage utilisé.


    Petite astuce : Lors du premier remplissage, laissez le clearomiseur en attente quelques minutes avant de le monter sur sa batterie afin de laisser s’imbiber les mèches correctement.

    Nous utilisons les deux types d’arômes. ALFALIQUID est toujours à la recherche de la saveur la plus fidèle possible, mais les arômes naturels ne nous permettent hélas pas toujours de nous en approcher, du fait de molécules dites « parasites ». Nous avons donc parfois recours à des arômes synthétiques, mais toujours certifiés de qualité alimentaire et sans danger, pour garantir un plaisir de vape optimal.

    Soucieux de proposer des produits hautement qualitatifs et sécuritaires, Alfaliquid a créé son propre laboratoire d’analyses interne d’e-liquides début 2014 nous permettant d’assurer prioritairement la qualité et la sécurité sanitaire des e-liquides conçus et produits par l’entreprise. Bien que faisant appel à des fournisseurs de confiance, nous avons à cœur d’analyser l’intégralité des matières premières. Les membres de notre service Recherche & Développement mettent leurs compétences au service d’une démarche continue de contrôle qualité et de recherche scientifique. Conception de protocoles d’analyses, tests, contrôles et validations permettant de garantir la sécurité du consommateur. La qualité de nos produits étant l’une de nos valeurs fondamentales, nous avons pris la décision d’élargir cette politique d’analyses en faisant également appel à des laboratoires externes pour effectuer régulièrement des analyses de molécules identifiées « sensibles », entrant dans la composition de nos e-liquides. Nous garantissons ni Acétoïne, ni Diacétyle, ni Acétaldéhyde, ni Acétyle Propionyle, ni Formaldéhyde, ni Acroléine dans la composition des produits Alfaliquid.

    Depuis ses origines, Gaïatrend, fabriquant d'e-liquides pour vaporisateurs personnels s’est imposé un processus de fabrication strict salué par l’obtention de la certification ORIGINE FRANCE GARANTIE. Cette certification assure aux consommateurs une composition de qualité, un savoir-faire et une production locale de leurs produits de la vape. Une certification nous ayant permis de renforcer notre position de leader sur le marché de la vape mais également de nous positionner en figure de référence en vue de rendre le marché sécuritaire et exemplaire.

    Les produits Alfaliquid sont disponibles dans plus de 700 boutiques spécialisées en France et à l’international. Vous trouverez la liste de nos revendeurs via la géolocalisation Alfaliquid. L’intégralité de nos produits sont également disponibles sur ce site.

    Les eliquides sont soumis au règlement CLP, celui-ci est directement applicable aux fabricants de substances, aux importateurs de substances ou mélanges, aux formulateurs, aux utilisateurs en aval, aux distributeurs et revendeurs, et aux producteurs et importateurs de certains articles spécifiques. Ils doivent communiquer les dangers identifiés et classés aux autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement y compris les consommateurs.
    Les obligations générales de chacun des acteurs
    Tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement de substances ou de mélanges chimiques doivent procéder ou vérifier qu’il a été procédé :
    - à la classification du produit (eliquide),
    - à l’étiquetage,
    - et à l’emballage des substances ou des mélanges chimiques conformément aux règles du règlement CLP.

    Ce qu’il faut retenir
    La réglementation sur la classification, l'emballage et l'étiquetage des produits chimiques dangereux vise à assurer la protection des travailleurs, des consommateurs et de l'environnement. L'étiquetage est la première information fournie à l'utilisateur sur les dangers et les précautions à prendre lors de leur utilisation. Un règlement européen, dit règlement CLP, définit comment doivent être classés, étiquetés et emballés les substances et les mélanges. On peut néanmoins encore rencontrer des étiquettes de danger répondant à un système préexistant jusqu'en juin 2017.
    La classification des produits chimiques (substances et mélanges de substances) permet d’identifier les dangers qu’ils peuvent présenter du fait de leurs propriétés physico-chimiques, de leurs effets sur la santé et sur l’environnement. C’est à partir de sa classification qu’est définie l’étiquette du produit chimique. L'étiquette constitue la première information, essentielle et concise, fournie à l'utilisateur sur ces dangers et sur les précautions à prendre lors de l'utilisation.

    Dans les secteurs du travail et de la consommation, c'est le règlement CLP qui définit les règles européennes de classification, d'étiquetage et d'emballage des produits chimiques. Dans le cadre d'une harmonisation mondiale, il permet de mettre en application en Europe un système élaboré au niveau international nommé SGH.

    Vous pouvez mélanger les liquides dans une seule optique : Ajuster votre taux de nicotine.
    En effet, rien ne vous empêche de mélanger la même référence avec par exemple un taux de nicotine de 11mg/mL et de 16mg/mL pour faire un 13mg/mL.
    Nous vous déconseillons fortement de mélanger différentes saveurs.

    La glycérine et le propylène glycol contenus dans un e-liquide peuvent entraîner un assèchement des muqueuses. Il est donc important pour un vapoteur de régulièrement s’hydrater, surtout durant la période estivale.

  • Le test de Fagerström est un autoquestionnaire qui permet de quantifier son niveau de dépendance au tabac. En fonction des réponses, un score de 0 à 10 est obtenu.

    Je fume ma première cigarette après mon réveil
    Dans les 5 minutes (3points)
    Entre 6 et 30 minutes (2points)
    Entre 31 et 60 minutes (1point)
    Plus d'une heure après mon réveil (0point)

    Je trouve qu'il est difficile de m'abstenir de fumer dans les endroits où c'est interdit
    Oui (1point)
    Non (0point)

    La cigarette à laquelle je renoncerais le plus difficilement
    La première du matin (1point)
    N'importe quelle autre (0point)

    Je fume par jour
    10 cigarettes ou moins (0point)
    11 à 20 cigarettes (1 point)
    21 à 30 cigarettes (2points)
    31 ou plus (3 points)

    Je fume à un rythme plus soutenu le matin
    Oui (1point)
    Non (0point)

    Je fume lorsque je suis malade au point de devoir rester au lit presque toute la journée
    Oui (1point)
    Non (0point)


    MON NIVEAU DE DEPENDANCE : calculez le total de vos points
    Score de 0 à 2 : Vous n'êtes pas dépendant à la nicotine. Vous pouvez vapoter un liquide avec un taux de nicotine à 0.
    Score de 3 à 4 : Vous êtes faiblement dépendant à la nicotine
    Score de 5 à 6 : Vous êtes moyennement dépendant à la nicotine. L'utilisation d'un vaporisateur personnel va augmenter vos chances de sevrage tabagique.
    Score 7 à 10 : Vous êtes fortement dépendant à la nicotine. L'utilisation d'un vaporisateur personnel va augmenter vos chances de sevrage tabagique. Prenez rendez vous chez votre médecin ou votre tabacologue afin qu'il vous guide.

    La nicotine est le seul composant addictif dans les e-liquides. Ceci correspond à la sensation de contraction du larynx lorsque la vapeur est inhalée. Elle est actuellement ajoutée dans les produits reconnus comme moyens de sevrage tabagique à destination des fumeurs et anciens fumeurs. Rappelons que la nicotine n’est pas nocive, elle va uniquement provoquer de la dépendance. Un liquide sans nicotine ne crée donc pas de dépendance.

    Arrêter de fumer des cigarettes classiques est la meilleure décision à prendre pour protéger la santé de votre bébé pendant votre grossesse et au-delà. Vous devez impérativement arrêter de fumer des cigarettes classiques dès les premières semaines de grossesse.

    Peu d’études ont été menées sur les dangers de l’utilisation du vaporisateur personnel pendant la grossesse. Certes, le vaporisateur personnel ne produit pas les substances nuisibles présentes dans la cigarette classique comme le monoxyde de carbone, le goudron, l’arsenic… il est donc moins nocif pour les femmes enceintes que la cigarette classique cependant l’on ne dispose à ce jour, d’aucune étude démontrant l’absence de risques des composants des e-liquides sur le fœtus.
    La nicotine contenue dans les e-liquides ne pose pas de problèmes car les substituts nicotiniques ayant une autorisation sur le marché (type patchs, gomme à mâcher, inhalateur…) sont recommandés par les sages-femmes et augmentent les chances de sevrage du tabac. Peu importe la méthode choisie pour arrêter de fumer, entourez-vous d’un professionnel du sevrage. Le vaporisateur personnel n'est pas reconnu comme un moyen de sevrage tabagique, il ne pourra donc pas vous êtes prescrit par un professionnel de la santé.


    Source: note d’informations Smoking in Pregnancy Challenge Group

    Ces symptômes sont peut-être les signes d'une consommation trop élevée de nicotine. Nous vous conseillons de tester le taux de nicotine inférieur, n'hésitez pas à vous rendre auprès de l'un de nos revendeurs qui vous aidera à adapter votre taux. Si ces symptômes persistent, n'hésitez pas à consulter un professionnel de santé.

    Nous vous conseillons d’augmenter légèrement votre taux de nicotine afin de ne plus ressentir cette sensation. Après un certain temps, cette sensation va diminuer, vous pourrez alors réduire progressivement votre taux de nicotine. Cette phase de sevrage est plus ou moins longue en fonction des personnes. Ne vous précipitez pas car cela pourrait entraîner une surconsommation d’e-liquides et donc une quantité de nicotine inhalée similaire.

  • Pour débuter dans la vape, commencez par acquérir un vaporisateur personnel. Celui-ci est composé d’une batterie, d’un atomiseur (une résistance et un coton), d’un réservoir permettant d’intégrer le liquide et d’un embout.

    Le vaporisateur personnel est accompagné d’un câble usb vous permettant de charger votre matériel. Ensuite, choisissez votre e-liquide. Nous vous conseillons d’utiliser du matériel à destination des « débutants » pour vaper notre collection Alfaliquid Original au taux de PG/VG 76/24 ou 64/36. L’EGO AIO par exemple est très simple d’utilisation et se dévisse en un tour de main.

    Remplissez le réservoir de votre clearomiseur avec votre e-liquide et appuyez à 5 reprises sur le bouton de votre vaporisateur personnel pour l’allumer.

    Attention, lors du 1er remplissage, laissez le clearomiseur en attente au minimum 10 minutes afin de laisser le coton s’imprégner.

    Inspirez en maintenant une pression sur le bouton et expirez.

    Attention, vapoter n’est pas fumer, 8 à 10 secondes sont nécessaires entre chaque aspiration afin de laisser le temps au e-liquide de remonter jusqu’à la résistance.

    Nous vous conseillons d'utiliser du matériel à destination des "débutants" pour vaper notre collection Alfaliquid Original au taux de PG/VG 76/24 ou 64/36.

    Munissez vous toujours d'un chargeur externe de secours (lieu de travail, soirée …) la première cause de rechute est un matériel déchargé.

  • Les eliquides sont soumis au règlement CLP, celui-ci est directement applicable aux fabricants de substances, aux importateurs de substances ou mélanges, aux formulateurs, aux utilisateurs en aval, aux distributeurs et revendeurs, et aux producteurs et importateurs de certains articles spécifiques. Ils doivent communiquer les dangers identifiés et classés aux autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement y compris les consommateurs.

    Obligations générales de chacun des acteurs.

    Tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement de substances ou de mélanges chimiques doivent procéder ou vérifier qu’il a été procédé :

    - à la classification du produit (eliquide),

    - à l’étiquetage,

    - et à l’emballage des substances ou des mélanges chimiques conformément aux règles du règlement CLP.

    Ce qu’il faut retenir.

    La réglementation sur la classification, l'emballage et l'étiquetage des produits chimiques dangereux vise à assurer la protection des travailleurs, des consommateurs et de l'environnement. L'étiquetage est la première information fournie à l'utilisateur sur les dangers et les précautions à prendre lors de leur utilisation. Un règlement européen, dit règlement CLP, définit comment doivent être classés, étiquetés et emballés les substances et les mélanges. On peut néanmoins encore rencontrer des étiquettes de danger répondant à un système préexistant jusqu'en juin 2017.

    La classification des produits chimiques (substances et mélanges de substances) permet d’identifier les dangers qu’ils peuvent présenter du fait de leurs propriétés physico-chimiques, de leurs effets sur la santé et sur l’environnement. C’est à partir de sa classification qu’est définie l’étiquette du produit chimique. L'étiquette constitue la première information, essentielle et concise, fournie à l'utilisateur sur les dangers et sur les précautions à prendre lors de l'utilisation.

    Dans les secteurs du travail et de la consommation, c'est le règlement CLP qui définit les règles européennes de classification, d'étiquetage et d'emballage des produits chimiques. Dans le cadre d'une harmonisation mondiale, il permet de mettre en application en Europe un système élaboré au niveau international nommé SGH.

    Article L3511-2-1
    Modifié par LOI n°2016-41 du 26 janvier 2016 - art. 24
    Abrogé par Ordonnance n°2016-623 du 19 mai 2016 - art. 1
    Il est interdit de vendre ou d'offrir gratuitement, dans les débits de tabac et tous commerces ou lieux publics, à des mineurs de moins de dix-huit ans :
    1° Des produits du tabac ou des ingrédients définis au deuxième alinéa de l'article L. 3511-1 ;
    2° Des dispositifs électroniques de vapotage ou des flacons de recharge qui leur sont associés.
    La personne qui délivre l'un de ces produits exige du client qu'il établisse la preuve de sa majorité.
    (Source : https://www.legifrance.gouv.fr )

    Cette disposition se justifie par le fait que le vaporisateur personnel est actuellement considéré par l’état français comme une porte d’entrée vers la cigarette classique pour les mineurs. Sachez néanmoins qu’à ce jour, aucune étude ne démontre la réalité de cette thèse.

    L'article 28 du code de la santé publique du 26 janvier 2016 prévoit qu'il est désormais interdit de vapoter dans "les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif".
    Article L3511-7-1
    Créé par LOI n°2016-41 du 26 janvier 2016 - art. 28
    Abrogé par Ordonnance n°2016-623 du 19 mai 2016 - art. 1
    Il est interdit de vapoter dans :
    1° Les établissements scolaires et les établissements destinés à l'accueil, à la formation et à l'hébergement des mineurs ;
    2° Les moyens de transport collectif fermés ;
    3° Les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif.
    Un décret en Conseil d'Etat fixe les conditions d'application du présent article.
    (Source : Légifrance)


    Cette interdiction concerne donc les lieux collectifs, par exemple, les salles de réunion, les lieux de restauration, les open space … La loi ne mentionne pas les bureaux individuels, à défaut d'interdiction, il est donc possible d'y vapoter. L'employeur peut cependant choisir d'interdire lui-même l'usage du vaporisateur personnel dans les bureaux individuels. Pour ce faire, il doit faire figurer cette interdiction au sein du règlement intérieur de l'entreprise.
    Enfin, l’employeur n’a pas l’obligation de mettre en place des emplacements réservés aux vapoteurs comme pour les fumeurs.

    1. Dans les transports collectifs fermés (métros,trains ou bus).

    2. Dans les établissements scolaires et les autres établissements d’accueil, de formation et d’hébergement des mineurs.

    En cas de non respect de la loi, vous devrez payer une contravention de 2e classe d’un montant de 35€ (pouvant aller jusqu’à 150€ en cas de retard).

  • 1. Votre corps se désintoxique du tabac, cela peut prendre quelques jours avant que votre gorge ne s’adapte à la vapeur.


    2. Vapoter ce n’est pas fumer ! Il faut aspirer doucement et plus longtemps que sur une cigarette classique.


    3. C’est peut être la cause d’un mauvais compromis entre la puissance du vaporisateur personnel et le taux de nicotine du liquide utilisé.

    La quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. L'oxygénation des cellules redevient normale.

    La pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales.

    Le risque d'infarctus du myocarde diminue. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée.

    Le goût et l'odorat s'améliorent. Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.

    Respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.

    La toux et la fatigue diminuent. Vous récupérez votre souffle.

  • La directive européenne sur les produits du tabac (TPD) est entrée en vigueur le 20 Mai 2016, dans toute l'Europe. Parmi les réglementations effectives, nous retrouvons une interdiction de commercialisation en Europe, des e-liquides contenant de la nicotine dont le flacon est supérieur à 10mL.

    composition d'un e-liquide alfaliquid

    ddm eliquide

    La DLUO est la Date Limite d’Utilisation Optimale, au-delà de laquelle l’exacte qualité des liquides n’est plus garantie(perte de goût, consistance différente, etc…).

    La DDM correspond à la Date de Durabilité Minimale, mise en place dans le cadre d’un vaste plan visant à limiter le gaspillage alimentaire, et ce en substitution de la DLUO, jugée trop « confusante » avec la DLC (Date Limite de Consommation), utilisée uniquement pour les produits frais et qui proscrit une consommation au-delà de la date indiquée.

    En conséquence, nous avons décidé de remplacer l’indication de la DLUO de nos produits par la DDM. Cette information est reprise à l’emplacement actuel de la DLUO, à savoir sur le dessous du flacon. Les flacons d’e-liquides Alfaliquid affichent une DDM de 12 mois pour assurer une garantie de fraîcheur optimale du produit. Un produit dont la DDM est dépassée n’est donc pas interdit à la vente.

    Cependant, il est conseillé de vapoter un e-liquide avant la DDM notifiée sous votre flacon afin de profiter pleinement de l’ensemble de ses saveurs.

    Les e-liquides Alfaliquid sont composés de :

    -Propylène Glycol USP (PG) et de Glycérine Végétale USP (VG) dont la durée de vie est estimée à environ 2 ans

    -Nicotine qui présente une durée de vie d’environ 5 ans

    Ces 3 produits n’altèrent pas, voire très peu la conservation des e-liquides.

    - D'arômes, qui gardent une saveur optimale de 12 à 18 mois. L’arôme correspond au composant qui perd le plus vite de sa saveur et de son intensité.

     

    Petit conseil pratique : Il est recommandé de conserver vos e-liquides loin d’une éventuelle source de chaleur et dans une pièce qui ne soit pas exposée à la lumière.

    Soucieux de proposer des produits hautement qualitatifs et sécuritaires, la marque Alfaliquid a créé son propre laboratoire d’analyses interne d’e-liquides début 2014 nous permettant d’assurer prioritairement la qualité et la sécurité sanitaire des e-liquides conçus et produits par l’entreprise. Bien que faisant appel à des fournisseurs de confiance, nous avons à cœur d’analyser l’intégralité des matières premières.Les membres de notre service Recherche & Développement mettent leurs compétences au service d’une démarche continue de contrôle qualité et de recherche scientifique. Conception de protocoles d’analyses, tests, contrôles et validations permettant de garantir la sécurité du consommateur.
    La qualité de nos produits étant l’une de nos valeurs fondamentales, nous avons pris la décision d’élargir cette politique d’analyses aux ressources externes. Alfaliquid a mandaté le laboratoire d’analyses chimiques et sensorielles, Aromalyse, certifié et indépendant pour effectuer régulièrement des analyses de molécules identifiées « sensibles », entrant dans la composition de nos e-liquides.Nous garantissons que l’intégralité des produits Alfaliquid ne contient ni Acétoïne, ni Diacétyle,ni Acétaldéhyde, ni Acétyle Propionyle, ni Formaldéhyde, ni Acroléine.

    Toujours à la recherche de la saveur la plus fidèle possible, nous utilisons deux types d’arômes dans nos e-liquides ALFALIQUID. Cependant, les arômes naturels ne nous permettent pas toujours de nous approcher fidèlement de la saveur, du fait de molécules dites « parasites ». Nous avons donc parfois recours à des arômes synthétiques, mais toujours certifiés et sans danger pour garantir un plaisir de vape optimal.

    L’alcool éthylique utilisé dans les liquides pour vaporisateur personnel remplit deux fonctions : il permet de fluidifier le mélange final et sert d’homogénéisant.

    Retrouverez la composition de votre produit sur l'étiquette du flacon.

     

    *Alfaliquid Siempre : une collection sans alcool.

    Localisé en France à Rohrbach-Lès-Bitche (57-Moselle), le groupe Gaïatrend s’est imposé un processus de fabrication strict dans la fabrication d'e-liquides pour vaporisateurs personnels. L’obtention du label ORIGINE FRANCE GARANTIE assure aux consommateurs une composition de qualité, un savoir-faire et une production Française. Plus de 100 saveurs, chacune disponible en différents taux de nicotine, soit près de 1 500 références au total, répondant aux référentiels rigoureux imposés par l’AFNOR. 


  • Vous vapez depuis quelques mois et avez définitivement arrêté la cigarette classique, vous retrouvez la santé, félicitations. Néanmoins, vous vapez depuis vos débuts le même taux de nicotine ? Maintenant que votre sevrage tabagique est acté, vous avez la possibilité de réduire progressivement votre taux de nicotine. Utilisez toujours le palier inférieur, passez par exemple d'un taux de 19,6mg/mL à un taux de 16mg/mL. Votre consommation augmentera forcément dans un premier temps pour vous permettre de compenser le manque mais sachez peu à peu réduire votre nombre de bouffées journalières. 

    Peu d’études ont été menées sur les dangers de l’utilisation du vaporisateur personnel pendant la grossesse. Certes, le vaporisateur personnel ne produit pas les substances nuisibles présentes dans la cigarette classique comme le monoxyde de carbone, le goudron, l’arsenic… il est donc moins nocif pour les femmes enceintes que la cigarette classique cependant l’on ne dispose à ce jour, d’aucune étude démontrant l’absence de risques des composants des e-liquides sur le fœtus. Nous vous invitons à demander conseils auprès de votre sage femme ou du personnel médical. Quoi qu'il en soit ne recommencez surtout pas la cigarette classique pendant votre grossesse et au-delà. 

    La nicotine contenue dans les e-liquides ne pose pas de problèmes car les substituts nicotiniques ayant une autorisation sur le marché (type patchs, gomme à mâcher, inhalateur…) sont recommandés par les sages-femmes et augmentent les chances de sevrage du tabac.

    Source: note d’informations Smoking in Pregnancy Challenge Group

  • Les collections Alfaliquid Dark Story et Alfaliquid Siempre sont disponibles au taux de PG/VG 50/50. Un taux que nous vous conseillons de vaper sur du matériel de type "experts".

  • Article L3511-2-1
    Modifié par LOI n°2016-41 du 26 janvier 2016 - art. 24
    Abrogé par Ordonnance n°2016-623 du 19 mai 2016 - art. 1
    Il est interdit de vendre ou d'offrir gratuitement, dans les débits de tabac et tous commerces ou lieux publics, à des mineurs de moins de dix-huit ans :
    1° Des produits du tabac ou des ingrédients définis au deuxième alinéa de l'article L. 3511-1 ;
    2° Des dispositifs électroniques de vapotage ou des flacons de recharge qui leur sont associés.
    La personne qui délivre l'un de ces produits exige du client qu'il établisse la preuve de sa majorité.
    (Source : https://www.legifrance.gouv.fr )

    Cette disposition se justifie par le fait que le vaporisateur personnel est actuellement considéré par l’état français comme une porte d’entrée vers la cigarette classique pour les mineurs. Sachez néanmoins qu’à ce jour, aucune étude ne démontre la réalité de cette thèse.

    L'article 28 du code de la santé publique du 26 janvier 2016 prévoit qu'il est désormais interdit de vapoter dans "les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif".

    Article L3511-7-1
    Créé par LOI n°2016-41 du 26 janvier 2016 - art. 28
    Abrogé par Ordonnance n°2016-623 du 19 mai 2016 - art. 1
    Il est interdit de vapoter dans :
    1° Les établissements scolaires et les établissements destinés à l'accueil, à la formation et à l'hébergement des mineurs ;
    2° Les moyens de transport collectif fermés ;
    3° Les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif.
    Un décret en Conseil d'Etat fixe les conditions d'application du présent article.
    (Source : Légifrance)


    Cette interdiction concerne donc les lieux collectifs, par exemple, les salles de réunion, les lieux de restauration, les open space … La loi ne mentionne pas les bureaux individuels, a défaut d'interdiction, il est donc possible d'y vapoter. L'employeur peut cependant choisir d'interdire lui-même l'usage du vaporisateur personnel dans les bureaux individuels. Pour ce faire, il doit faire figurer cette interdiction au sein du règlement intérieur de l'entreprise.
    Enfin, l’employeur n’a pas l’obligation de mettre en place des emplacements réservés aux vapoteurs comme pour les fumeurs.

    Les eliquides sont soumis au règlement CLP, celui-ci est directement applicable aux fabricants de substances, aux importateurs de substances ou mélanges, aux formulateurs, aux utilisateurs en aval, aux distributeurs et revendeurs, et aux producteurs et importateurs de certains articles spécifiques. Ils doivent communiquer les dangers identifiés et classés aux autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement y compris les consommateurs.
    Les obligations générales de chacun des acteurs
    Tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement de substances ou de mélanges chimiques doivent procéder ou vérifier qu’il a été procédé :
    - à la classification du produit (eliquide),
    - à l’étiquetage,
    - et à l’emballage des substances ou des mélanges chimiques conformément aux règles du règlement CLP.

    Ce qu’il faut retenir
    La réglementation sur la classification, l'emballage et l'étiquetage des produits chimiques dangereux vise à assurer la protection des travailleurs, des consommateurs et de l'environnement. L'étiquetage est la première information fournie à l'utilisateur sur les dangers et les précautions à prendre lors de leur utilisation. Un règlement européen, dit règlement CLP, définit comment doivent être classés, étiquetés et emballés les substances et les mélanges. On peut néanmoins encore rencontrer des étiquettes de danger répondant à un système préexistant jusqu'en juin 2017.
    La classification des produits chimiques (substances et mélanges de substances) permet d’identifier les dangers qu’ils peuvent présenter du fait de leurs propriétés physico-chimiques, de leurs effets sur la santé et sur l’environnement. C’est à partir de sa classification qu’est définie l’étiquette du produit chimique. L'étiquette constitue la première information, essentielle et concise, fournie à l'utilisateur sur ces dangers et sur les précautions à prendre lors de l'utilisation.

    Dans les secteurs du travail et de la consommation, c'est le règlement CLP qui définit les règles européennes de classification, d'étiquetage et d'emballage des produits chimiques. Dans le cadre d'une harmonisation mondiale, il permet de mettre en application en Europe un système élaboré au niveau international nommé SGH.

  • Il n'existe aujourd'hui aucune preuve de vapotage passif. Les membres de votre famille qui privilégient l'utilisation du vaporisateur personnel pour arrêter de fumer présentent bien moins de risques pour ceux qui les entourent que s'ils continuaient à fumer des cigarettes classiques. Toutefois, vous pouvez leur demander de ne pas vapoter dans la même pièce que vous et d'aérer régulièrement votre intérieur.

    Vous avez retrouvé votre souffle et de l'énergie ! Après un an sans tabac, le risque de maladies coronariennes diminue de moitié et votre risque d'accident vasculaire cérébral rejoint celui d'un non fumeur.

    Partons sur le principe que vous fumiez 20 cigarettes par jour à 7€ le paquet, soit une dépense de 2555€ annuelle.


    Estimons le coût de la vape sur une année :

    30€ pour votre premier matériel débutant (un matériel que vous pouvez utiliser 6 mois)

    Environ 16€ de résistances sur ce premier matériel

    50€ pour un matériel un peu plus performant (durée de vie minimum de 6mois)

    50€ de résistances et de matériaux divers

    850€ de e-liquides (en partant sur une base de 3 flacons par semaine)

     

    Soit un total d'environ 996€ et une économie réalisée d'environ 1559€.